Semaine de la Francophonie 2016

Le 20 mars 2016 s’est ouverte la semaine de la francophonie et de la langue française aux Nations unies.

Elle est l’occasion pour les 274 millions de francophones de fêter leur langue commune et diverse, la cinquième la plus parlée dans le monde et la seule à l’être sur les cinq continents, avec l’anglais. Le nombre de Francophones approchera les 700 millions en 2050, dont 85% se trouveront en Afrique.

Elle également l’occasion de réaffirmer que le Français est l’une des six langues de travail des Nations unies et l’une des deux langues de travail de son Secrétariat. Son emploi dans les conditions qui résultent de ce statut concourt au respect et à la promotion du multilinguisme en tant que valeur fondamentale de l’Organisation des Nations unies, ainsi que l’a qualifié l’Assemblée générale dans sa résolution A/70/9 adoptée par consensus le 13 novembre 2015.

A Vienne, le Groupe des Ambassadeurs francophones (GAF) prend toute sa part, non seulement à la promotion de langue française dans les organisations internationales, mais également à l’animation de la communauté de valeurs et d’approches que la possession de cette langue commune crée naturellement entre pays francophones, sans réduire aucunement leur diversité.

Présidé par l’Ambassadeur et Représentant permanent du Maroc, le GAF de Vienne permet des échanges réguliers et fructueux entre les représentants des Etats ayant le français en partage sur l’ensemble des questions multilatérales traitées à Vienne. Il est en cela un forum sans égal, dont le périmètre s’est d’ailleurs élargi cette année aux questions traitées à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), sous la forme d’un cycle de conférences intitulé « Francophonie et Stratégie ».
Le GAF de Vienne a par ailleurs pris toute la mesure du mandat clair que contient la Déclaration de Dakar adoptée en novembre 2014 lors du XVe Sommet de la Francophonie en vue d’un renforcement des concertations francophones dans les enceintes internationales. Les membres du GAF s’attachent à donner une traduction concrète à cette volonté exprimée au plus haut niveau par les Chefs d’Etat et de Gouvernement, en travaillant à l’identification de positions communes sur certains des sujets traités à Vienne, comme il est actuellement envisagé dans le contexte de la session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le problème mondial de la drogue (SEAGNU 2016) qui s’ouvrira à New York le 19 avril 2016.

Par son existence et ses actions, le GAF de Vienne concourt à la réalisation de l’objectif exprimé en préambule de la Charte de la Francophonie adoptée à Antanarivo le 23 novembre 2005 que la langue française et les valeurs universelles « contribuent à une action multilatérale originale et à la formation d’une communauté internationale solidaire ».

PNG

Dernière modification : 13/04/2016

Haut de page