Ratification du TICE par le Myanmar et le Swaziland

La République de l’Union du Myanmar, représentée par sa Ministre des affaires étrangères, S.E. Mme Aung San Suu Kyi, et le Royaume du Swaziland représenté par son Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale S.E. M. Mgwagwa Gamedze, ont déposé le 21 septembre 2016 leurs instruments de ratification respectifs du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) auprès du Secrétaire général des Nations unies qui en est le dépositaire.
JPEG
JPEG

Vingt ans après l’ouverture à signature du TICE, ces deux ratifications portent à 166 le nombre d’Etats ayant ratifié cet instrument, dont 184 Etats sont par ailleurs signataires.

L’entrée en vigueur du TICE nécessite, conformément aux dispositions de son article XIV, sa ratification par les huit Etats listés à l’Annexe 2 qui n’ont pas encore procédé à cette ratification : la Chine, la Corée du Nord, l’Egypte, les Etats-Unis, l’Inde, l’Iran, Israël et le Pakistan.

L’entrée en vigueur du TICE constitue la première priorité de la France en matière de désarmement nucléaire, comme l’a réaffirmé le Président de la République M. François Hollande dans le discours prononcé à Istres le 19 février 2015.

En savoir plus :

Dernière modification : 17/10/2016

Haut de page