Comité des utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique (52ème session)

La 52ème session du Comité des utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique s’est tenue du 3 au 13 juin à Vienne.

Soixante-neuf Etats, dont la France, sont membres de ce Comité créé en 1959 par l’Assemblée générale des Nations Unies (Résolution 1472 (XIV)).

Le Comité a pour mission de promouvoir la coopération internationale en la matière, de concevoir des programmes touchant les utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique pouvant être entrepris sous les auspices de l’ONU, d’encourager la recherche et l’échange d’informations et d’étudier la nature des problèmes juridiques que peut soulever l’exploitation de l’espace extra-atmosphérique.

Lors de cette 52ème session, après la déclaration introductive du Président du Comité, s’est ouvert un débat général au cours duquel la France a prononcé une déclaration.

La France a obtenu l’inscription d’un nouveau point à l’ordre du jour du Sous-comité scientifique et technique de 2010 : « Viabilité à long terme des activités spatiales ».

La gestion de la viabilité à long terme des activités spatiales constitue en effet un enjeu stratégique pour le XXIe siècle. Face à la croissance régulière du nombre d’acteurs dans les activités spatiales (à la fois acteurs gouvernementaux et entités privées), aux effets de l’environnement spatial sur les satellites, à la prolifération des débris spatiaux et au développement de vols habités commerciaux, il est indispensable d’assurer la viabilité des opérations dans l’espace, une information complète, précise et rapidement accessible sur les objets spatiaux en orbite de la Terre, sur l’environnement spatial naturel et sur les risques en provenance de l’espace. Cela nécessite un effort international de surveillance, de communication et de coordination. Il convient de donc bâtir une réponse globale dans le cadre du Comité au cours des deux ou trois prochaines années.

Le Comité a aussi examiné la question de l’application des recommandations de la troisième Conférence des Nations Unies sur l’exploration et les utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique (UNISPACE III). Le Comité a également discuté des retombées bénéfiques de la technologie spatiale. Ont enfin été abordés des thèmes tels que « Espace et société », « L’espace et l’eau » et « Espace et changement climatiques ».

Dernière modification : 04/08/2015

Haut de page