Aérial : désigné « Centre de Collaboration » de l’AIEA

Aérial déploie, depuis 30 ans, une stratégie claire en déclinant son métier (recherche développement, expertise, formation, …) qui consiste à réaliser des services sur mesure innovants pour les entreprises, en particulier les PME/PMI et notamment dans les secteurs des études et expertises pour l’industrie agro-alimentaire, des applications multisectorielles des techniques d’ionisation et de lyophilisation pour les bio-industries.

Parallèlement à sa participation ces dernières années à près de 130 programmes de recherche et développement, Aérial a tissé un important réseau de partenaires industriels aux niveaux régional, national et international : 520 en France et 230 à l’international.

Outre ses savoir-faire sur la qualité des produits alimentaires, Aérial est spécialiste des techniques d’ionisation et de lyophilisation, et par là touche bien d’autres secteurs industriels tels que le médical, la pharmacie, ou les matériaux, ... Sa notoriété dans ces domaines spécifiques dépasse largement les frontières nationales (Europe, USA, Japon, Inde, …), et Aérial fait notamment partie des leaders mondiaux dans le domaine de la dosimétrie (contrôle des procédés d’irradiation).

Ainsi, Aérial a été désigné récemment, parmi 24 structures au monde, « Centre de Collaboration » de l’AIEA. Cette désignation n’a pour l’instant été accordée qu’à 6 organismes en Europe dont 2 en France.
Elle reconnait l’expertise et l’excellence des travaux d’Aérial sur le sujet suivant :
« Applications multisectorielles des techniques d’irradiation par faisceaux d’électrons et Rayons X, et dosimétrie associée, notamment pour l’ionisation des aliments ».

Le partenariat d’Aérial avec l’AIEA n’en sera ainsi que renforcé en termes de formation, d’accueil de stagiaires et de mise en œuvre de programmes de recherches au niveau international. Aérial participe d’ores et déjà à un projet coordonné de recherche, d’une durée de 5 ans, initié par l’AIEA avec la participation d’une quinzaine d’équipes internationales et portant sur l’ionisation des aliments par faisceaux d’électrons et rayons X.

JPEG
M. Strasser, directeur d’Aérial et son équipe lors de la cérémonie de désignation à l’AIEA.

Cette technologie de conservation est actuellement en plein essor hors Europe et, notamment dans les pays asiatiques. Ce projet de recherche a commencé à Vienne, siège de l’AIEA, mi-octobre 2015. Aérial y apporte de plus son expertise en dosimétrie et joue un rôle de conseil auprès de l’ensemble des équipes participantes.

En mars 2017, Aérial organisera la première réunion intermédiaire de ce projet et accueillera dans ce cadre les 15 équipes de recherche dans ses locaux.

Pour une liste détaillée des activités couvertes par la collaboration, téléchargez la brochure ici.

Dernière modification : 08/12/2016

Haut de page