ICERR affiliate : la Tunisie, la Slovénie et le Maroc signent un accord avec le CEA

English version of the post is here
JPEG

En marge de la 60e Conférence générale de l’AIEA, qui se tient à Vienne du 26 au 30 septembre 2016, Monsieur Daniel VERWAERDE, Administateur Général du CEA, a procédé à la signature de trois accords d’affiliation ICERR, dits "ICERR affiliate", avec la Tunisie, la Slovénie et le Maroc. Les « centres internationaux basés s’appuyant sur des réacteur de recherche » (International CEntres based on Research Reactors – ICERR) constituent le noyau d’une initiative menée sous l’égide de l’AIEA tendant à créer des réseaux internationaux de recherche nucléaire autour d’infrastructures labellisées en tant que centre d’excellence et d’en permettre l’accès à des chercheurs étrangers.

Signature de l'accord ICERR "affiliate" entre la Tunisie et la France - JPEG
Daniel Verwaerde, Administrateur Général du CEA (à gauche), Monsieur Mokhtar Hamdi, Directeur Général du CNSTN (à droite), S.E. Slim Khalbous, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (au centre).

Ces accords permettront aux stagiaires issus de ces pays de venir se former en France, sur les installations du CEA désignées comme ICERR en septembre 2015 par l’AIEA, en bénéficiant d’une aide au financement de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (principalement via le fond de la coopération Technique). C’est en septembre 2015 que Monsieur Yukiya AMANO, Directeur Général de l’AIEA, a désigné le réacteur de recherche ISIS, maquette du réacteur OSIRIS située sur le site de Saclay ainsi que pour le réacteur Jules Horowitz (RJH, site de Cadarache), actuellement en construction, projet de l’espace européen de la recherche dans le domaine de l’énergie nucléaire. L’initiative ICERR a pour but d’assister ces Etats à obtenir accès aux infrastructures de recherche afin de compléter leur R&D ainsi que le renforcement de capacités en lien avec leurs objectifs nationaux. Cette désignation témoigne de la reconnaissance, par l’Agence, de la qualité du travail réalisé par l’ensemble des personnels du CEA en vue de l’accueil et de la formation de stagiaires étrangers.

Signature de l'accord ICERR "affiliate" entre la Slovénie et la France - JPEG
Daniel Verwaerde, Administrateur général du CEA (à gauche) et M.Jadran Lenarčič, Directeur du Jozef Stefan Institute.

Grâce aux accords "ICERR affiliate", les stagiaires en provenance de Tunisie, de Slovénie et du Maroc pourront être formés en France, sur les installations du CEA, en bénéficiant d’un soutien financier par l’AIEA. Ces accords s’inscrivent également dans la démarche de la France de soutien au développement des applications pacifiques des technologies nucléaires, que ce soit dans l’établissement d’un programme nucléaire de puissance ou pour des applications non énergétiques (applications médicales, soutien à l’agriculture, etc.) et conformément aux objectifs qui inspirent l’Initiative de renforcement des capacités (Capacity Building Initiative – CBI).

Signature de l'accord ICERR "affiliate" entre le Maroc et la France - JPEG
Daniel Verwaerde, Administrateur Général du CEA (à gauche) et Khalid El Mediouri, Directeur Général du CNESTEN (à droite).

Aller plus loin

Dernière modification : 18/10/2016

Haut de page